Glossaire du vin

Appellation d'Origine Contrôlée ou Protégée. Label officiel qui protège et garantit l'origine géographique d'un produit alimentaire. Pour les vins, il correspond au niveau hiérarchique le plus élevé dans la classification.

Produit par fermentation bactérienne, c'est le composant naturel du vinaigre. Il lui donne son odeur piquante très caractéristique.L'alcool laissé à l'air libre évolue en acide acétique : il tourne au vinaigre.

Composante formée par les différents acides présents dans le vin. L'acidité donne en bouche une sensation de fraicheur et fait saliver.

Ensemble de l'acidité d'un vin qui peut s'évaporer. Elle prend en compte les acides tartriques et acétiques. Pour un vin AOC, elle ne doit pas dépasser 0,9 g/L.

Nom courant de l'éthanol, présent dans les vins. L'alcool n'a pas de saveur ni d'arôme mais est une des composantes les plus puissantes du vin.

Cépage blanc de la Bourgogne que l'on trouve notamment dans l'appellation Bouzeron, au sud de Beaune.

Région viticole de l'Est de la France, réputée pour ses vins blancs à base de Riesling et de Gewurztraminer. Elle compte trois appellations : Alsace, Alsace Grand Cru et Crémant d'Alsace.

Issue des tannins du raisin ou de l'élevage en barriques, cette saveur des sensations végétales au vin. Trop importante, elle gâchera l'équilibre avec les composantes sucrées, salées ou acides.

C'est l'un des grands vignobles du Val de Loire. Il donne lieu à tous types de vins, blancs ou rouges, secs ou doux, effervescents ou tranquilles.

Moment de consommation idéal pour un vin. Il varie selon la structure initiale du vin et ses conditions de conservation. C'est l'équilibre parfait entre toutes les composantes et sensations.

L'Armagnac est une ancienne eau-de-vie de vin produite dans le Sud Ouest de la France. Elle est obtenue par la distillation de vin blanc dans un alambic armagnacais et mise en vieillissement de longues années en fûts de chêne avant d'être commercialisée.

Se dit d'un vin exhalant une palette d'arômes marqués au nez et/ou en bouche.

Odeur ressentie lors de la dégustation émise par le vin au nez et en bouche.

Mélange des différents lots de vins d'un même millésime (élevés en cuve ou en barriques), issus du même cépage ou de cépages différents, d'un ou de plusieurs terroirs ou parcelles, et qui servent à élaborer le vin de l'année.

Se dit d'un vin dont les tannins dessèchent désagréablement la bouche. A proprement parler, seuls les vins rouges peuvent être astringents.

Manque de finesse du vin. Elle est généralement la conséquence d'un excès de tannins et donc d'une astringence très prononcée. Elle est aussi l'apanage des vins jeunes qu'il faut laisser vieillir.

(des levures) Dans la production de vin mousseux, dégradation des levures mortes après la seconde fermentation. Elle donne au vin un nez biscuité et des arômes de levures.