De l’Ecole du Vin à la start up, l’histoire de Melchior

La Start-up de Thomas et Paul-Augustin, dresse votre portrait œnologique.

Grâce à Melchior choisir LE bon vin c’est choisir le vin qui VOUS correspond, celui que vous aimez, que vous pourrez trouver à deux pas de chez vous ou qui vous sera livré.

Paul-Augustin, pouvez vous nous expliquer le début de votre parcours professionnel.

Vu mon âge (28 ans ndlr), je n’en suis qu’à mes débuts :).
Ma passion pour le vin est née assez tôt. Mon père m’a vite initié aux grands vins de Bordeaux, classique pour un Nordiste. Et rapidement j’ai voulu en découvrir davantage. Je me suis alors lancé dans l’aventure WSET au sein de votre école. J’ai validé le niveau 2 durant mes études et le niveau 3 les années suivantes. Commencer l’apprentissage du vin est grisant car il n’a pas de fin et maintenant je m’attèle au niveau 4 !!!
Cela ne s’est d’ailleurs pas arrêté aux études, durant mon temps libre j’ai exploité ce savoir comme membre du comité de sélection et ambassadeur du site « Les Grappes » pour qui j’anime régulièrement des dégustations.
En 2016, l’appel de l’entreprenariat a été le plus fort, j’ai quitté la vie parisienne pour intégrer l’incubateur « EuraTechnologies » de Lille avec mon associé Thomas et notre jeune projet : MELCHIOR.

Comment vous est venue l’idée de la startup Melchior ?

Durant l’été 2016, un soir alors que nous dégustions un excellent Saint Joseph avec Thomas, Il m’a évoqué un problème récurrent : Combien de mauvaises bouteilles il devait boire avant de tomber sur la bonne ! Il aimait le vin évidemment mais devant la variété, les appellations et le marketing, bien trop souvent il se sentait perdu. On s’est mis à éplucher les études de marché pour s’apercevoir que 80% des français éprouvaient les mêmes difficultés.

BINGO, grâce à nos compétences complémentaires 50% Geek / 50% Œnologue, nous avons défini la mission de Melchior : Rendre le monde du vin accessible à tous. (Rien que ça).

Melchior est plus concrètement un algorithme qui permet à tous de découvrir son « profil gustatif » = sa carte d’identité du vin de manière très simple sur notre site www.melchior.co. Nous vendons ensuite des sélections de bouteilles de vins qui matchent avec le profil gustatif de chacun. Un Netflix du Vin en quelque sorte.

Parlez-nous de l’utilité d’avoir suivi une formation à l’Ecole du Vin.

Les formations de l’Ecole du Vin m’ont permis de :

  • Enrichir globalement ma connaissance du monde du vin.
  • Structurer ce savoir de manière logique et professionnelle.
  • Systématiser le processus de dégustation.

Faire l’école du vin nous ouvre aussi à un réseau de passionnés et de professionnels.

Enfin la formation du WSET apporte une reconnaissance internationale et une compréhension globale du monde du vin. Je n’en ai d’ailleurs pas encore fini avec vous :)

Quels sont vos projets de développement pour la startup Melchior ?

Techniquement, notre objectif est de pousser l’algorithme au maximum et de le faire devenir de plus en plus puissant et « intelligent » grâce à l’analyse des données que nous collectons de jour en jour. Nous pourrons alors être en mesure de recommander le vin qui correspond toujours le mieux aux gouts et aux besoins du consommateur et lui proposer LA bouteille chez le caviste, dans le magasin ou sur le site de son choix.
En termes d’expansion, nous travaillons à faire bénéficier de « l’intelligence » de Melchior au plus grand nombre de néophytes et amateurs de vin et à terme à dépasser les frontières françaises.

Que conseilleriez-vous aux nouveaux entrepreneurs et aux créateurs de startups qui se lancent dans le monde du vin ?

Difficile… les conseils ne manquent pas : Il existe pleins de bouquins complets sans parler des nombreuses personnalités accomplies qui témoignent de leur parcours et de la façon avec laquelle ils ont pu poursuivre leur rêve de créer une start-up avec un potentiel international ! En tout cas, voilà ce en quoi je crois :

LA PASSION : Si déjà vous travaillez dans le monde du vin, vous êtes chanceux ! C’est que vous avez suivi votre passion et réussi à en faire votre métier, ce qui est rare.

L’AMBITION : Se fixer un objectif ambitieux et croire en sa réalisation. C’est cela qui nourrit la volonté et qui permet de fournir les efforts nécessaires.

LA DISCIPLINE : Rester focus, agir en dépit des distractions, de la fatigue et de la difficulté. « Continuer peu importe ce qui arrive ». L’effort amène le progrès qui amène l’énergie !

LA CURIOSITE : Lire, Découvrir, Ecouter, Rencontrer, Déguster, Apprendre constamment.

L’OPTIMISME : La création d’entreprise c’est comme traverser l’Atlantique en 1492. On ne se sait pas exactement où on va, ni ce qu’on va y trouver, mais on est convaincu que ce qu’il y a à trouver vaut le voyage ! Garder confiance, voir le verre à moitié plein, se servir des erreurs pour avancer, sourire à toutes rencontres et faire face à la difficulté sans ciller.

CONTACT : Paul-Augustin Delattre
paul.augustin@melchior.cowww.melchior.co